Quel chauffage pour remplacer sa chaudière au fioul ?

Quitter le fioul est une opération qui a du sens d’un point de vue environnemental et économique si l’on choisit de passer à un combustible peu émetteur de gaz à effet de serre.

Faire disparaître d’ici 10 ans les chaudières au fioul, jugées trop polluantes, c’est l’objectif du gouvernement, annoncé par Édouard Philippe le 14 novembre dernier. 3,8 millions de ménages, soit 14% des Français, utilisent ce mode de chauffage aujourd’hui.

Mais quitter le fioul est une opération qui a du sens d’un point de vue environnemental et économique si l’on choisit de passer à un combustible peu émetteur de gaz à effet de serre, et si l’on prévoit en amont de réduire ses besoins caloriques en isolant son habitation.

Notre outil thermix permet de comparer différentes solutions de remplacement de mode chauffage d’un point de vue économique et écologique. Et s’il apparait que le gaz peut être compétitif dès lors que l’on se situe à proximité d’un réseau, en site plus isolé les choix sont plus restreints. Les système de chauffage au bois ou certaines pompes à chaleur peuvent tirer leur épingle du jeu.

Remplacer une chaudière individuelle au fioul nécessite un investissement assez conséquent. Pour convaincre les plus hésitants, des aides financières existent : crédit d’impôt transition énergétique (30%) et certificats d’économie d’énergie. Et pour les personnes aux revenus modestes d’autres aides s’ajoutent : des certificats d’économie d’énergie « coup de pouce » jusqu’à 3000€ ou des aides de l’ANAH dans le cadre d’un bouquet de travaux.

Toutes les infos sur les aides financières dans la rubrique dédiée