L’isolation

Étape essentielle dans la construction et la rénovation de l’habitat, l’isolation permet d’assurer le confort intérieur des occupants de la maison. Quels sont les éléments à isoler et comment faire le bon choix parmi les différentes techniques et matériaux ?

Isoler sa maison pour obtenir un meilleur confort thermique et acoustique

Avant tout, l’isolation permet d’assurer le confort thermique de ses occupants en diminuant les pertes de chaleur en hiver tout en limitant les excès de température en été. L’isolation peut également contribuer à réduire le niveau de bruit dans l’habitation.

Une bonne isolation traite au mieux les ponts thermiques (fuites ou pénétrations de chaleur) et améliore l’étanchéité à l’air du bâti (réduction des fuites d’air non maîtrisées), ce qui implique de prévoir un système de ventilation efficace.

Une maison bien isolée consomme moins d’énergie et contribue donc à limiter les pollutions induites par le système de chauffage (CO2, déchets nucléaires, autres polluants atmosphériques type NOx ou SO2). Cela permet aussi de diminuer vos factures énergétiques. En effet, l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas !

Quelle isolation dans l’habitation ?

LES ÉLÉMENTS DE BÂTI À ISOLER

Parce qu’elles constituent les principales sources de déperditions de chaleur, les zones de la maison à isoler prioritairement sont la toiture, les murs, les portes et fenêtres, et enfin les planchers bas.

Source : Guide ADEME Isoler son logement (03/2013).

Isolation des murs

On distingue 2 grands types d’isolation des murs : l’isolation intérieure et l’isolation extérieure. Plus facile à mettre en œuvre, l’isolation par l’intérieur revient en général moins cher qu’une isolation par l’extérieur. En revanche, isoler par l’extérieur s’avérera plus opportun et performant dans le cas où le revêtement extérieur est dégradé et se prête architecturalement à ce type de modification.

L’isolation peut aussi être de type répartie. Dans ce cas, le principe constructif choisi pour le gros œuvre participe lui-même à l’isolation sans besoin d’isolant supplémentaire (cas  des constructions à ossature bois, briques alvéolaires, bétons cellulaires..). Enfin, l’isolation peut être de type mixte (par l’intérieur et l’extérieur à la fois).

En fonction du mode constructif et du type de mur (béton, pierre, pisé,etc.), des précautions particulières doivent être prises en compte concernant la variation de comportements des matériaux face à l’humidité. Voici quelques clés pour choisir un isolant adapté au type de mur.

Isolation de la toiture

Une toiture sur combles perdus est généralement isolée par l’intérieur (plancher des combles ou plafond du dernier niveau).

Une toiture-terrasse nécessite une isolation par l’extérieur. Celle-ci peut notamment être complétée à l’occasion d’une reprise d’étanchéité.

Pour ce qui est des combles habitables, on peut isoler entre les éléments de charpente, en complétant par l’intérieur. On peut aussi isoler par l’extérieur (technique du « sarking » généralement possible en cas de reprise de couverture). Quel que soit le cas de figure, pensez à protéger l’isolant des éventuelles pénétrations d’humidité par la pose d’un film sous toiture (pare-pluie) côté extérieur et d’un frein-vapeur côté intérieur.

 

Source : Guide ADEME Isoler son logement (03/2013)

Isolation des planchers bas

Pour renforcer l’isolation des planchers bas dans le neuf, on interviendra entre la dalle et la chape. En rénovation, l’isolation du sol pourra être réalisée par le dessous en cas de vide sanitaire accessible ou plafond de cave ou par le dessus mais engendre, dans ce cas, d’importants travaux à évaluer dès le lancement du projet d’isolation.

Source : Guide ADEME Isoler son logement (03/2013)

 

Encart :

Choisir un isolant adapté

On peut trouver à présent une grande variété d’isolants se distinguant par leur nature (polystyrènes expansé ou extrudé, laine de verre, laine de roche, fibres de bois, ouate de cellulose, chanvre..) et leur présentation (vrac, panneaux…).

Voici quelques clés pour faire un choix d’isolant éclairé :
Télécharger la fiche sur les choix d’isolation

Se lancer dans l’isolation de son logement

Estimer la performance énergétique de son habitation

Fourni à la fois à la livraison d’un bâtiment neuf et à la vente ou location d’un logement existant, le diagnostic de performance énergétique (DPE) indique la quantité d’énergie consommée par un bâtiment et évalue ses émissions de gaz à effet de serre. Dans l’existant, les résultats de cette étude pourront vous conduire à envisager l’isolation de votre habitat afin de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Avant les travaux, la réalisation d’un bilan thermique par un bureau d’études peut vous permettre d’identifier encore plus précisément l’état initial du logement en matière d’isolation, et d’estimer les niveaux de performance que différents scénarii de travaux permettrons d’atteindre.

Choisir une performance énergétique à atteindre et définir les travaux d’isolation associés

Dans l’existant, une réglementation thermique spécifique impose des niveaux de performance minimum pour chaque poste de travaux. Ces niveaux sont toutefois peu exigeants et ne donnent pas droit à des aides financières. En effet, pour avoir accès aux aides financières, le respect d’un niveau de performance est imposé et il est plus exigeant que celui de la règlementation. Contactez-nous pour connaître les critères à respecter.

On peut généralement adopter deux démarches différentes mais non incompatibles :

Une démarche de performance globale adaptée au cas où l’on est amené à réaliser plusieurs travaux. La réalisation d’un diagnostic peut être intéressante dans ce cas pour préciser et prioriser les travaux à effectuer. Un calcul réglementaire peut permettre également de valider l’obtention de labels de performances HPE ou BBC Rénovation, donnant droit dans certaines conditions à des avantages fiscaux. •

Une démarche poste par poste adaptée si l’on ne peut se consacrer dans un premier temps qu’à un poste de travaux. L’idée est de pouvoir choisir des matériaux d’isolation suffisamment performants et compatibles avec une performance globale au terme de travaux qui pourront être réalisés plus tard.

Se faire accompagner avant de réaliser les travaux d’isolation

Compte tenu de la diversité des configurations possibles, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un conseiller énergie qui pourra vous aider dans votre projet d’isolation et vous renseigner sur les techniques et matériaux d’isolation les plus adaptés à votre situation.

Nous pouvons notamment vous apporter informations et conseils sur : •

  • les travaux d’isolation à réaliser en priorité,
  • les professionnels compétents pour réaliser des diagnostics énergétiques et vos travaux d’isolation, •
  • les aides au financement disponibles en région Auvergne –  Rhône-Alpes.

Notre conseil est neutre, indépendant de tout intérêt commercial et gratuit. Il peut s’effectuer par téléphone ou lors d’un rendez-vous en agence.

> Pour aller plus loin : ressources utiles

Télécharger la fiche sur les choix d’isolation

Télécharger le guide des matériaux isolants

Livre :
L’isolation thermique écologique (auteur : Jean-Pierre Oliva)