Actualité

Rappel sur l’efficacité du chauffage au bois bûches

20 novembre 2017

Le chauffage au bois peut avoir un impact important sur la qualité de l’air. C’est pourquoi il est important de rappeler certaines bonnes pratiques.

Une mauvaise combustion du bois engendre particules fines et gaz imbrulés. Voici quelques bonnes pratiques pour obtenir une bonne combustion et ne pas perdre cette énergie renouvelable   précieuse.

La réduction de chaleur et d’oxygène vont induire une mauvaise combustion et de nombreux imbrulés. Pour optimiser le fonctionnement de votre poêle, c’est à dire transformer la buche de bois en chaleur, il ne faut donc pas fermer le tirage et attendre la combustion complète. Reportez vous au mode d’emploi de votre appareil et chargez la juste quantité de buches préconisées pour le bon fonctionnement de votre poêle.

C’est au démarrage que les appareils à bûche sont les plus polluants. Pour réduire cet impact, il est possible de démarrer la combustion par le haut du tas de bois (une vidéo tuto est disponible sur Youtube). Les gaz traverseront ainsi la zone de chaleur et pourront s’enflammer plus facilement.
Attention : les appareils avec flamme inversée intègrent ce processus. Reportez vous aux conseils du fabricant.

Et dans tous les cas, un bois humide est une catastrophe pour votre appareil, l’atmosphère et votre porte monnaie.


Depuis peu les habitants de la Métropole de Lyon peuvent bénéficier de la Prime Air Bois s’ils changent leur ancien système bois par un système performant Flamme Verte 7*.

Plus d’infos...

Autres actualités du moment

La valeur verte des logements, ou quand performance énergétique rime avec valorisation du patrimoine

Améliorer la performance énergétique des logements participe à la compétitivité sur le marché immobilier de ces biens. Les Notaires de France viennent (...)

Toutes les actus...